Association Anoulak

L’Association Anoulak s’engage dans l’étude et la conservation de la faune sauvage du Laos, plus spécifiquement dans l’aire protégée de Nakai-Nam Theum, qui abrite de nombreuses espèces menacées comme les loutres d’Asie et les gibbons. D’une superficie d’environ 3500 km², c’est une zone clé abritant une riche biodiversité. Les montagnes Anamites sont en effet caractérisées par leur richesse naturelle. En 2019, deux techniciens laotiens ont été formés à l’escalade des arbres immenses qui recouvrent la zone protégée par l’Association Anoulak, dans le but de poser une vingtaine de pièges photographiques dans la canopée. Ces derniers collecteront de précieuses informations sur le mode de vie des différentes espèces qui la peuplent et leurs besoins.

 

Malgré des conditions difficiles, l’Association Anoulak a continué certains programmes, notamment celui des patrouilles anti-braconnage. Ceux de recherches déjà commencés ont été poursuivis pour :

le recensement des espèces de loutres par analyse ADN issue d’échantillons de fèces récoltés le long des rivières ;
> la distribution des gibbons à favoris blancs dans le parc à travers l’enregistrement de leur chants caractéristiques ;
> le suivi des populations animales avec l’utilisation de cameras automatiques au sol pour évaluer l’impact des interventions de gestion du parc national sur les populations sauvages les plus sensibles à la chasse et les plus menacées à l’échelle mondiale ;
> la pose de caméras automatiques dans les arbres pour obtenir des photos d’espèces arboricoles.

 

L’association a mis en place un nouveau programme d’appui aux communautés locales pour le développement de ressources financières alternatives à travers le marketing de leur artisanat local. Elle a également travaillé avec plusieurs partenaires académiques sur des analyses de données spécifiques et préparé la publication de ses travaux l’année prochaine. Pour sensibiliser les populations locales, l’association a imprimé un poster en plus de 2500 exemplaires sur cette dernière thématique et les a distribué aux écoles et aux associations au Laos. En 2020, Play for Nature a soutenu cette association à hauteur de 3 000€ pour son projet d’étude de gibbons et de loutres naines d’Asie.

En savoir plus
Rapport annuel 2020